C’est moi. Enfin mon côté sympa et son image narcissique qui colle avec l’époque. J’ai choisi cette image pour me représenter. L’image me plaît bien, elle est dynamique, insouciante et décalée.  On est en été 2014, pendant que Robertino conduit, je serre les fesses. La route tortueuse, si étroite et bondée qui sillonne ves villages nostalgiques de la côte amalfitaine …

Continue Reading...